L’Armée canadienne construit un camp à la frontière pour les migrants haïtiens

Haïti – FLASH : L’Armée canadienne construit un camp à la frontière pour les migrants haïtiens Suite à une demande d’appui du Ministère fédéral de la Sécurité publique, responsable de la gestion des postes douaniers, une centaine de soldats venant de Valcartier, de Montréal et de Saint-Jean-sur-Richelieu, construisent un camp de toile au poste frontalier de Saint-Bernard-de-Lacolle qui doit servir à héberger les migrants haïtiens demandeurs d’asile qui traversent massivement et illégalement la frontière canado-américaine au niveau du rang Roxham 

Ce camp de tentes modulaires avec planchers, éclairage et chauffage, qui devrait être achevé ce jeudi, pourra accueillir initialement 500 personnes. Selon Patrick Lefort, un Porte-parole de l’Agence des services frontaliers du Canada il y aurait actuellement 700 personnes en attente d’être traitées et le délai d’attente est de deux à trois jours, le temps que leur identité soit confirmée et qu’ils soient soumis à des vérifications de sécurité et jusqu’à présent, il n’y avait sur le site aucun lit, ni douche… seulement des bancs et des chaises.

Le major Yves Desbiens de l’armée canadienne a tenu a préciser que les soldats déployés n’ont pas le mandat d’assurer la sécurité de la frontière et qu’ils regagneront leurs bases une fois la construction du camp terminé, à l’exception d’une petite équipe qui sera chargée de l’entretien du camp au besoin. La fourniture de nourriture, eau, couches, toilettes et même les lits, reste à la charge des services frontaliers.

Selon les autorités, Montréal recevrait chaque jour 250 demandeurs du statut de réfugié, la nuit dernière, 2,620 personnes auraient dormi dans les différents centres d’hébergement temporaires ouverts ces dernières semaines. « La situation est sous contrôle, mais elle est hors norme, a déclaré la responsable du Programme d’accueil et d’intégration des demandeurs d’asile (PRAIDA), Francine Dupuis. Le nombre élevé d’arrivées, qui ont commencé au début juillet, se poursuivent au même rythme…

Le syndicat des douaniers affirme que le nombre d’haïtiens à la frontière est plus élevé que ceux communiqué par les autorités, qui parlent d’environ 500 personnes. Le syndicat indique que seulement mardi dernier 900 déjeuners ont été servis à la frontière… Le syndicat des douaniers parle de 400 personnes franchissant chaque jour de façon irrégulière la frontière en provenance des États-Unis.

Mercredi il n’était toujours impossible d’obtenir des autorités le nombre total de personnes ayant franchit la frontière et qui sont entrées au Québec depuis le début juillet.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Web Host | Audio-to-Phone | Web Designed by: Zafem Radio  1.508.840-7210